Le crédit Lombard une solution de financement alternative
EPARGNE ET PLACEMENTS FINANCIERS

Le crédit Lombard une solution de financement alternative

Vous êtes en cours d’investissement immobilier et à la recherche de financement. Vous détenez des actifs déjà investis dans des placements et autres assurances vie. Soit vous êtes en attente du déblocage de fonds dans une échéance entre 1 à 3 ans suite à une vente ou à une succession, soit l’emprunt n’est pas accessible suite à des soucis de santé, le Crédit Lombard peut être une solution adaptée.

 Le crédit lombard s’adresse aux particuliers qui disposent déjà d’un patrimoine significatif et qui souhaitent le développer. En effet, il s’agit d’un “prêt sur gage” consenti par une banque et garanti par des actifs détenus par l’emprunteur (actions, obligations, OPCVM, assurance vie, etc.) sous la forme d’un nantissement.

Ce type de crédit s’adresse à des investisseurs dont la solvabilité est suffisante.

Il existe un risque de baisse de valeur des actifs donnés en garantie (puisqu’il s’agit souvent d’actifs de nature financière). Dans ce cas, la banque peut demander un complément de garantie ou imposer de rembourser tout ou partie du crédit. Ces seuils sont fonction de la nature des actifs. A titre de simple illustration, selon leur volatilité réelle ou supposée, des actions diversifiées pourraient être mis en gage, jusqu’à 60 ou 70 % de leur valeur actuelle. Des obligations pourraient, selon leur rating, aller au-delà : 85 ou 90 %…

Par ailleurs, en cas de difficulté de remboursement du crédit, la banque peut faire vendre les actifs donnés en garantie.

Remarque : pendant la durée du crédit, seuls les intérêts sont payés : le capital est remboursé, en une fois, au terme du crédit. Il s’agit donc d’un prêt à terme in fine.

Le crédit lombard présente de nombreux avantages financiers et économiques : 

  • l’emprunteur conserve la propriété des actifs donnés en garantie pendant la durée du prêt : il continue d’en percevoir les revenus et peut les gérer (notamment réaliser des arbitrages sur un portefeuille sur les actifs nouvellement acquis sont assortis d’un risque comparable),
  • l’emprunteur peut bénéficier d’un effet de levier : il obtient à court terme, de la trésorerie sans avoir à céder ses actifs ; il parie que la rentabilité globale des actifs conservés ou acquis avec les fonds empruntés sera supérieure aux intérêts d’emprunt du crédit lombard (notamment en période de taux bas),
  • le profil de l’emprunteur n’est pas déterminant, l’accès au crédit est donc facilité, notamment pour les personnes âgées ou personnes ayant des problèmes de santé (puisque le prêt n’est pas garanti par une assurance décès mais par des actifs appartenant à l’emprunteur), 
  • les capitaux encaissés grâce au crédit n’ont pas la nature de revenus : l’opération n’impacte donc pas le revenu imposable ou le revenu fiscal de référence de l’emprunteur, sauf en présence d’une optimisation prohibée.

Laisser un commentaire